Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Jean-Marie Allain

emploi et dvlpt economique

FUSION DES CCI ...Un exemple à méditer

5 Octobre 2007 , Rédigé par Jean-Marie Allain Publié dans #EMPLOI ET DVLPT ECONOMIQUE

Le Projet de fusion des Chambres de Commerce et d'Industrie de Valenciennes, Avesnes, Maubeuge et Cambrai constitue une suite logique de la réorganisation spatiale des territoires : l'amélioration des liaisons, la mutualisation des moyens, la recherche de synergie, la nécessité d'interlocuteurs qui pèsent dans les négociations ... expliquent une évolution dont la classe politique devra s'inspirer. 

Lorsque j'ai proposé, voilà plus de dix ans, en accord avec le sous-préfet Faure, de créer une Conférence Permanente des élus à l'échelle du Hainaut-Cambrésis, la majorité des responsables politiques de l'Avesnois, par frilosité, ont freiné des quatre fers alors Jean-Louis Borloo était partant et les élus de Cambrai également. 
Je dois dire que Bernard Baudoux (PC) et Jean-Yves Herbeuval (UMP) se retrouvaient également sur cette ligne de mettre en place un Grand Sud. 

Aujourd'hui, d'ailleurs, c'est le député communiste Alain Bocquet qui impulse fort opportunément la création d'une association des élus du Hainaut, à laquelle j'ai bien entendu donné de suite mon adhésion. Les divergences politiques ne doivent pas polluer la recherche de l'intérêt du territoire. 
La question de la pénalisation fiscale des travailleurs frontaliers est un bon exemple à traiter à cette échelle. 

Nos structures d'organisation territoriale en sambre-avesnois semblent bien obsolètes au regard de ces évolutions. 
Les CCI donnent l'exemple après l'Etat... applaudissons.... espérons que la Sambre-Avesnois aura l'audace et surtout la lucidité d'aller en ce sens. 

Nous avons besoin d'une instance d'échange et de travail pour le Grand-Sud, et même d'une instance transfrontalière. 

Jean-Marie Allain, le 5 octobre 2007
Lire la suite

Les choix économiques du gouvernement laissent perplexes.

18 Août 2007 , Rédigé par Jean-Marie Allain Publié dans #EMPLOI ET DVLPT ECONOMIQUE

Un Commerce extérieur structurellement déficitaire et une croissance poussive ont de quoi inquiéter ceux qui pensent que la France devrait résorber une partie de ses déficits publics.
D'autant plus que l'Allemagne, tout en étant comme nous dans la zone euro, fait mieux que nous : elle exporte ainsi en Chine deux fois plus que la France.

Ce sont bien les caractéristiques de nos produits qui sont en cause.La France vend moins que l'Allemagne parce que celle-ci parvient à se distinguer sur des  produits spécifiques.
Certes, nous avons bien nos pôles de compétitivité mais de l'avis des experts, ils sont beaucoup trop nombreux pour pouvoir être performants.
Il convient donc de cibler et de développer la recherche et l'innovation industrielle afin d'améliorer notre offre commerciale.
Ce n'est pas le choix qu' a fait le gouvernement Sarkosy qui a préféré, par le biais d'exonérations diverses, redonner du pouvoir d'achat à certaines catégories sociales pour relancer une demande intérieure qui, non seulement reste hypothétique mais de surcroît ne répond en rien au défi industriel et commercial que nous avons à relever.

Jean-Marie Allain, le 18 Août 2007
Lire la suite

Moraliser la ZFU

4 Août 2007 , Rédigé par Jean-Marie Allain Publié dans #EMPLOI ET DVLPT ECONOMIQUE

L'agglomération annonce  que la Zone Franche Urbaine aurait crée plus de 600 emplois.
On se croirait revenu à la période des régimes staliniens qui annonçaient des taux de productivité délirants.

Or, l'analyse des chiffres doit bien distinguer les emplois transférés des emplois effectivement créés.
La ZFU est en effet devenue une véritable niche fiscale aux résultats trompeurs.
Sur les 600 emplois comptabilisés, les créations réelles tournent entre 100 et 150.
Tout le reste correspond à des délocalisations d'activité sans création d'emplois.

Or, si l'on ramène le nombre d'emplois créés au manque à gagner pour l'impôts compte tenu des exonérations accordées, le coût de chaque création d'emploi représente plusieurs dizaines de milliers d'euros par an.

Il faut donc moraliser la ZFU en limitant les exonérations aux entreprises qui créent des emplois.

Sans cela, on aggrave les déficits publics tout en asséchant les territoires des entreprises qui ont fait le choix de les quitter pour rejoindre la ZFU.

Jean-Marie Allain, le 3 Août 2007

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6