Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Jean-Marie Allain

Un stade pour le Hainaut

27 Juillet 2011 , Rédigé par Jean-Marie Allain

Je n’étais allé qu’une seule fois voir un match de foot professionnel.

C’était au stade Nungesser, il y a une quarantaine d’années.

Hier soir, j’ai donc fait un effort. Et je suis parti assister à l’inauguration du Stade du Hainaut, nom judicistade-du-Hainaut.jpgeusement choisi qui permettra  aux habitants du Sud de ce département de se reconnaître dans cet équipement qui est le leur, financé par Valenciennes Métropole et la Région.

Une marée humaine portant écharpes rouges et blanches (couleur du club)  se dirige vers le nouveau stade.

Moi qui a ait eu la bonne idée de mettre une écharpe bleue, je plaisante : «  pourvu que les allemands ne débarquent pas en maillot bleu ».

Faudra d’ailleurs que je pense à en acheter une rouge et blanche puisque ce sont les deux couleurs du blason de Marpent… et de notre équipe de foot.

Des allocutions bien cadrées, pas trop longues et intéressantes, parfois même un peu émouvantes comme celle de JL Borloo.

Puis, Valérie Létard coupe le ruban et me tend le traditionnel morceau souvenir (j’ai trouvé çà sympa de la part d'une ancienne Ministre qui n’oublie pas les excellentes relations professionnelles que nous avons eues en mairie de Valenciennes et qu’elle est ensuite marraine de notre Maison de la Petite Enfance).

Plusieurs élus de l’avesnois, majoritairement de l’avesnois rural, ont fait le déplacement pour cet évènement.

Le match Valenciennes Dortmund se déroule dans une bonne ambiance devant très de 23 000 spectateurs.

Les orateurs avaient parlé à la Tribune de lieu fusionnel où la fierté d’un territoire s’exprime.

C’est vrai qu’il y a fusion et que j’en arrive presque à regretter de ne pas avoir pris un drapeau rouge et blanc.

Après le match, la Compagnie des Grandes Personnes défile au son des tambours avec ses géants articulés.
C’est à ce moment que j’aperçois qu’un des géants est porté par un marpentois, Jean-Michel Pilaëte, le porteur de notre meunier, co-fabriqué avec l’aide de cette même Compagnie.

Sacré Jean-Michel, quand il ne travaille pas à l’usine de nuit, il fait l’artiste devant 23000 spectateurs !

Ensuite, durant une heure c’est le spectacle sublime et inoubliable d’aéro-sculptures où des femmes drapées de blancs et marchand sur des échasses vont se gonfler en lucioles géantes (et clignotantes) tandis que d’autres femmes en blanc et avec des ailes de papillons arrivent suspendues à des ballons dirigeables, le tout autour d’une petite scène où un accordéoniste égrène une série de morceaux tout aussi insolites.

Un spectacle pyro-technique va embraser le stade pour clôturer cette soirée mémorable.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :