Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Jean-Marie Allain

Après la bière, le vin, après le vin, la farine ?

16 Juillet 2014 , Rédigé par Jean-Marie Allain

Du houblon à Erquelinnes pour faire de la bière, fallait y penser et y croire.

Mais que des belges plantent de la vigne ici pour faire du vin et en vivre, fallait oser !

En France, on se contente de mettre l’audace et l’initiative sur nos papiers à lettres et nos entrées de villes mais en réalité c’est de l’autre côté de la frontière que ça bouge (et depuis longtemps).

A côté de ce projet fou, notre projet de farine sur meule apparait finalement modeste et s’inscrit bien dans l’ère du temps du terroir et des circuits courts, d’une recherche de qualité de vie et du développement durable…

L’agglomération, qui décidément ne comprend rien à rien, vient même de retirer l’obole de 3000 euros qu’elle accordait jusqu’alors à la Fête du moulin pour cause d’économies (mais ne touche pas aux 330 000 € des Nuits Secrètes).

S’il faut passer sous les fourches caudines des arrangements politiciens pour avoir une subvention, qu’ils aillent se faire voir.

Ici, on est blanc comme la farine qu’on veut faire.

Nos amis meuniers d’Ostiches (qui font de la farine et la vendent au boulanger) avaient là encore une longueur d’avance.

La Belgique est vraiment un terreau d’initiatives et cela mériterait une étude pendant que la France se traîne avec ses pesanteurs administratives, sa classe politique complètement sclérosée et la misère qui galope à nos portes.

Lire la suite

Négocier le prix du gaz pour nos communes

5 Juillet 2014 , Rédigé par Jean-Marie Allain

 Comme je l’ai dit lors du dernier conseil communautaire, pour le 31 décembre 2014, les communes  doivent préparer la sortie des tarifs de gaz réglementés  des bâtiments consommant  de plus de 200 MGW.

Comme les compteurs agrègent souvent la consommation de plusieurs bâtiments, beaucoup de communes sont concernées et négocient de manière isolée avec les fournisseurs.

Or, s’il y a bien un sujet où à l’intercommunalité peut démontrer son utilité pour un coût très faible, c’est la mutualisation.

En ce domaine, je renouvelle ma proposition pour que l’agglomération organise un groupement de commandes pour le compte des communes, ce qui serait une solution intelligente et économiquement pertinente.

L/’agglomération a créé une vice-présidence à la mutualisation et dispose d’un vice-président à l’environnement, en charge de l’énergie, bref de quoi se saisir de cette opportunité pour arriver à obtenir des prix en-dessous du prix marché, comme d’autres intercommunalités l’ont fait.

Lire la suite