Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Jean-Marie Allain

Confinement et cimetière

16 Avril 2020 , Rédigé par Jean-Marie Allain

La fermeture des cimetières suscite un émoi compréhensible,

A celles et ceux qui en douteraient, les services de la Préfecture du Nord répondent toutefois de manière claire : « Les cimetières demeurent ouverts uniquement pour procéder aux rites funéraires qui demeurent possibles, mais dans la stricte limite du cercle des intimes, donc en nombre très réduit et en observant scrupuleusement les gestes barrières. Seuls les membres proches de la famille (20 personnes au maximum) ainsi que les desservants de rites funéraires pourront donc faire l’objet d’une dérogation aux mesures de confinement fondée sur des motifs familiaux impérieux. En dehors de ce motif, ils sont fermés à la population générale jusqu’à nouvel ordre. »

Le maire a certes le droit de les laisser ouverts (à Marpent la porte n’est jamais fermée à clef), mais ceux qui s’y rendraient (en dehors d’un enterrement) seraient en infraction et risqueraient une amende de 135€.

En effet, le déplacement au cimetière, même si c’est douloureux à vivre pour certains, ne fait pas partie de la liste des autorisations de déplacements.

Quant aux rares arrêtés pris par certains maires pour proposer des plages horaires de visite, ils n’ont aucune valeur juridique et ne protègent aucunement le visiteur en cas de verbalisation, fussent-ils accompagnés des recommandations sanitaires habituelles et d’une attestation de déplacement dérogatoire qui, soit-dit en passant, prévoit bien la promenade dans les motifs de sortie mais pas le recueillement funéraire.

Je trouve personnellement cette restriction excessive et peux comprendre l’émotion des familles  concernées.

Il eut été possible de conditionner le recueillement dans la limite d’un périmètre géographique et de liens de parenté pour éviter les abus du style «  je vais à Saint-Malo me recueillir sur la tombe de Chateaubriand que j’admire et je repasse en Normandie sur la tombe de Bourvil que j’admire tout autant ».

Mais, à vrai dire,  je n’ai pas le sentiment que les forces de police contrôlent beaucoup à l’entrée des cimetières et, s’ils le faisaient, je ne doute pas qu’ils sauraient faire preuve de discernement.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :