Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Jean-Marie Allain

Le parc ancien vacant une nouvelle fois oublié

29 Juin 2018 , Rédigé par Jean-Marie Allain

Pour les cinq années à venir, l’agglomération a programmé 12 acquis améliorés sur un total de 500 logements financés.

Le territoire reste sur une logique quantitative de production neuve, au risque de continuer à vider le parc existant.

Certes, l’acquisition-amélioration coûte cher et ni la Régi0n, ni le Département n’interviennent (à titre d’exemple, le Département du Val de Marne subventionne à hauteur de 8500 € les acquisitions-améliorations).

Mais, le Programme Local de l’Habitat affichait pourtant dans son document d’orientations en avril 2016 des objectifs clairs(que j’avais d’ailleurs soulignés et applaudis): « la requalification du parc ancien se dégage  comme l’enjeu majeur du nouveau PLH, les nombreuses conséquences sociales, sanitaires, environnementamles et économiques liées à l’état du parc ancien font que cette question reste aujourd’hui une préoccupation majeure, faisant consensus auprès de l’ensemble des élus de l’agglomération.

En parallèle, les nouvelles exigences réglementaires en termes d’étalement urbain imposent à la CAMVS un réel souci d’efficience du mode de développement de l’offre neuve ».

De même, le programme d’actions du PLH annexé à ce document indique qu’il est prioritaire d’« hisser le parc existant au rang des priorités en tant que vecteur d’attractivité du territoire et du bien-être des habitants ».

Le respect des objectifs de ce PLH exigerait de multiplier par deux les objectifs d’acquisition-amélioration et de doubler l’aide, actuellement de 5000 € par logement.

Faute d’un tel dispositif, les bailleurs sociaux sont dans l’incapacité d’équilibrer leurs opérations, même si la commune achète au prix des Domaines et leur cède ensuite le bien gratuitement.

Nous allons donc prendre un retard considérable dans la revalorisation du parc existant, laissé aux mains d’investisseurs privés qui ne s’embarrassent pas toujours du respect des règles de décence.

Je ne connais pas d’autre agglomération où l’on s’offre le luxe de s’offrir une course en sac quand il faudrait se préparer à un marathon.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :